Vémuse: Exposition collective

23 Septembre - 23 Décembre 2021
Avec une selection des oeuvres de :
Louise BOURGEOIS /BRASSAÏ / Raoul DUFY / James ENSOR /Marcel GROMAIRE / Alfred-Auguste JANNIOT / Wang KEPING / Yves KLEIN / Jeff KOONS / Jean METZINGER / Man RAY / Bettina RHEIMS / Mimmo ROTELLA
 
« Ce goût du Beau, ce sens métaphysique est un sixième sens, 
dont l'ineffable prix pour tant d’esprits n’est qu’un être problématique ». 
Anonyme
 
Une Muse dans l’art déclenche une étincelle érotique et une sorte d'alchimie chez l’artiste auquel elle s'attache, ce qui, à son tour, lui permet de réaliser son potentiel véritable. D’où sa présence dans l’art qui est généralement une représentation d'une femme idéalisée - dotée de beauté et de créativité et exerçant une attraction irrésistible, proche des allusions artistiques à Vénus. Prééminente dans la beauté ainsi que dans l'amour sexuel, la présence de Vénus déclenche aussi une méditation de l’ordre de l'esthétique. 
 
Cependant, le rapport entre les Muses et Vénus est moins évident qu’il n’y paraît. Simplisme, dira-t-on, d’un côté de regarder Vénus en muse ou de lier les Muses au règne de Vénus. Le rapport paradoxal entre ces deux concepts ne réduit pas leur pouvoir abstrait, au contraire, ; il atteste de leur l’énergie vitale qui porte toujours une potentialité de devenir. La Muse est tout d’abord le temps et le cristal de mémoire et des fantasmes. Ce côté mnémonique de la muse possède une vie spéciale, une survivance autour de Vénus. L’intériorisation spirituelle de la Muse va de pair avec l’extériorisation de Vénus.  D’où le dilemme de l’oeuvre qui joue à mi-chemin entre la sensualité corporelle et l’émotion sacrée. Leur problématique vient d’une fixation immémoriale de la simple apparence sensible ; les Muses et Vénus sont la nécessité pure et obscure à l’artiste. 
 
Si, sous la signe de Vénus, les Muses n’échappent pas à une poésie amoureuse et conduisent une existence parallèle chacune de leur façon unique, Vénus ne peut pas être l’éclat sans passer par la multiplication de son identité dans la pluralité des Muses.  Oscillant entre liminal et fatal, entre lumière et obscurité, entre trompeur et épiphanique, entre Vénus et Muse, Vémuse apparaît sous diverses apparences que lui assignent les artistes le long de la ligne du temps. Vémuse anime et alimente ce feu secret qui habite les artistes en permettant à ce dernier d’aller au-delà de lui-même, de chercher aux confins de la création des liens secrets qui se nouent dans cette intimité avec l’oeuvre. Vémuse donne ainsi à célébrer l'érotisme par son potentiel de reconfigurer la relation entre beauté, vérité et incarnation. C’est la raison pour laquelle Vémuse est un jeu partagé entre le devenir absolu et la manifestation irréductiblement sensible de ce même devenir. L’alliance à la fois attendue et inattendue qui génère une signification tierce.
 
Buket Ates